Paul Chiasson Paul Chiasson / La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Un couple montréalais espère pouvoir garder chez lui son animal domestique: un micro cochon de 27 kilos nommé Babe.

La Ville de Montréal a ordonné à Mario Ramos et à sa conjointe, Sara-Maude Ravenelle, de trouver un autre endroit pour garder la bête, sinon ils recevraient une contravention.

«J’ai demandé si la plainte avait rapport à du bruit. Personne ne s’est plaint du bruit ou de la nuisance. C’est juste quelqu’un qui a appelé pour dire qu’il y avait un cochon qui vivait ici», raconte M. Ramos.

Il soutient avoir obtenu la permission de garder Babe lorsque le couple résidait dans un autre arrondissement. Selon lui, le nouveau règlement municipal n’est pas assez précis pour déterminer si un cochon est considéré comme un animal de compagnie.

M. Ramos a dit que la bête était propre, intelligente et affectueuse. Ses maîtres lui mettent une laisse quand ils l’amènent se promener.

Babe vit dans l’appartement qu’occupe le couple dans l’est de la ville. Il cohabite sans problème avec un bébé et trois chats.

Lorsque La Presse canadienne a visité l’appartement, Babe ne semblait pas trop préoccupé par son avenir. Il sommeillait sur un matelas, léchait les souliers de la journaliste et vagabondait dans le corridor en quête de nourriture.

Son propriétaire assure que le cochon est «un membre de la famille» qui est affectueux envers lui, sa conjointe et leur fille Rose-Élisabeth. «Le soir, il dort, comme un chat. Il est gentil envers les autres animaux et les enfants.»

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a dit que son administration était en contact avec le couple et le maire de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve afin de rédiger un nouveau règlement.

«On est en train de réviser le règlement animalier, a-t-elle déclaré sur les ondes de la chaîne RDI. On va trouver une solution, un compromis.»

La directrice de la défense des animaux à la SPCA de Montréal, Alanna Devine, croit que si d’une part, les cochons sont «affectueux et agréables», d’autre part, ils ne sont pas de bons animaux de compagnie, car ils nécessitent beaucoup de soins.

«Ils sont extrêmement intelligents, très exigeants. Ils nécessitent plus de temps, d’énergie et de dévouement que les chiens et les chats», a-t-elle souligné.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!