THE CANADIAN PRESS Justin Trudeau

CAMBRIDGE, Mass. — Le premier ministre Justin Trudeau a profité d’une visite au prestigieux MIT, vendredi matin, pour vanter les prouesses des chercheurs canadiens dans le secteur de l’intelligence artificielle.

Participant vendredi à une conférence d’entrepreneurs en technologie au Massachusetts Institute of Technology (MIT), à Cambridge, près de Boston, M. Trudeau a rappelé que le Canada «investit massivement dans l’intelligence artificielle», en tablant sur des décennies de recherche menée par des informaticiens canadiens qui ont contribué à soutenir les avancées mondiales dans ce secteur de pointe.

Le premier ministre s’adressait à un groupe d’entrepreneurs en haute technologie rassemblés pour participer au projet «Solve». Ce projet permet à des entrepreneurs de rencontrer des leaders du gouvernement, des gens d’affaires et des chercheurs afin de proposer des solutions aux problèmes du monde.

Selon M. Trudeau, le Canada a fait le «choix délibéré», mais difficile, d’accueillir le changement, à une époque où les nouvelles technologies bousculent les milieux de travail, et peuvent créer de l’angoisse et de l’incertitude chez certains employés.

Le premier ministre a soutenu que le Canada avait aussi la responsabilité de définir les règles et les principes qui doivent guider le développement de l’intelligence artificielle.

M. Trudeau en a profité pour vanter les mérites du Canada comme terre d’accueil des chercheurs et des entreprises de haute technologie, mettant l’accent sur la diversité et l’inclusion.

Le MIT indique qu’il s’agit de la première visite de M. Trudeau à Cambridge depuis son élection en 2015.

Lors de son périple de trois jours aux États-Unis, M. Trudeau s’est adressé mercredi aux diplômés de l’Université de New York, à qui il a demandé de s’ouvrir à la diversité et de ne pas s’enfermer dans une bulle idéologique. Il a aussi prononcé jeudi une allocution devant le Club économique de New York, et il a rencontré des dirigeants de grandes entreprises américaines.

Le Canada, les États-Unis et le Mexique poursuivent leurs discussions pour en arriver à une nouvelle mouture de l’ALÉNA.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!