Darryl Dyck/La Presse canadienne

GRAND FORKS, C.-B. — Le district régional de Kootenay Boundary, dans le sud de la Colombie-Britannique, a commencé à lever les avis d’évacuation pour certaines propriétés, dimanche, après que des températures plus froides et une baisse des précipitations eurent épargné à la région une deuxième série d’inondations.

Dimanche après-midi, le district avait supprimé les avis pour 175 résidences à Grand Forks et dans les localités voisines.

Dan Derby, le chef du service d’incendie du district, a déclaré que les prévisions météorologiques étaient encourageantes et que les niveaux des rivières baissaient plus vite que prévu.

Quelque 1300 propriétés de la région font toujours l’objet d’un avis d’évacuation et M. Derby a indiqué que l’objectif était de permettre au plus grand nombre possible de citoyens de retourner à leur domicile d’ici lundi soir.

Il a ajouté que les autorités locales espéraient notamment rouvrir le centre-ville de Grand Forks, même si certains commerces auront sans doute besoin de réparations en raison des dommages subis durant les inondations de la semaine dernière.

Le district régional a cependant prévenu que les niveaux de l’eau pourraient augmenter encore plus tard cette semaine si des pluies torrentielles frappent la région et a invité les citoyens à laisser leurs sacs de sable en place jusqu’à ce que la neige en haute altitude ait fini de fondre, ce qui devrait se produire au cours des prochaines semaines.

Ailleurs dans la province, les autorités restaient sur un pied d’alerte.

Lundi, le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, se rendra au bord du lac Okanagan afin d’observer les efforts pour contrer les inondations auxquels participent environ 300 soldats des Forces armées canadiennes.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!