Archives Métro

LÉVIS, Qc — Les caquistes ne s’entendent pas sur le modèle de garderies à privilégier au Québec.

Dimanche, la porte-parole de la Coalition avenir Québec (CAQ) en matière de famille, Geneviève Guilbault, et son collègue, le député Éric Caire, ont dit ne pas croire que les services offerts dans les centres de la petite enfance (CPE) sont meilleurs qu’en garderies privées.

Mme Guilbault a d’ailleurs déclaré que sa formation politique ne privilégie aucun modèle en particulier.

Pourtant, la veille, le chef de la CAQ, François Legault, avait vanté la qualité des services offerts par le réseau des CPE, par rapport au privé.

«C’est vrai, je vois comme tout le monde que, quand il y a des enquêtes de faites, que les CPE en moyenne ont une meilleure qualité, donc il faut les privilégier», avait-il déclaré. Il avait également dit que les garderies privées offrent de bons services.

Invité à préciser la position de la CAQ en clôture du congrès de son parti à Lévis dimanche, M. Legault a nuancé qu’il fallait privilégier la «qualité», et non pas les CPE.

«Il faut laisser la liberté aux gens, mais privilégier la qualité, a-t-il affirmé. Il faut s’assurer qu’il y ait une bonne qualité et du côté public et du côté privé, et laisser le libre choix aux parents.»

Par ailleurs, la proposition de la CAQ de créer des classes de prématernelle 4 ans pour tous les enfants du Québec va «brasser les choses», a-t-il ajouté. «Ça va libérer beaucoup de place dans les garderies.»

La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ), qui distribuait des tracts dimanche matin aux portes du centre des congrès de Lévis, a invité la CAQ à se positionner clairement en faveur des services publics en petite enfance.

Selon elle, il faut dire «Non aux propriétaires de garderies privées déjà largement subventionnés qui souhaitent encore plus d’argent», et «Oui au développement des CPE et des milieux familiaux publics».

La présidente de la FIPEQ-CSQ, Valérie Grenon, a d’ailleurs souligné qu’un dossier de l’Observatoire des tout-petits lancé la semaine dernière a démontré la qualité supérieure des CPE et des milieux familiaux publics.

«Le discours de la CAQ en petite enfance évolue énormément, a-t-elle déploré. Si ce parti veut former le prochain gouvernement, il doit dire clairement aux Québécoises et Québécois sa vision pour notre réseau public de services éducatifs en petite enfance.»

La proposition de créer des maternelles 4 ans pour tous les enfants ne fait aucun sens, selon elle.

«La CAQ ne fera qu’augmenter les dépenses dans du béton plutôt que de permettre une véritable complémentarité entre les réseaux. Le réel problème auquel on fait face est lié à l’accessibilité à des services de qualité. Il a été démontré que les CPE et les milieux familiaux publics sont les mieux placés pour répondre aux besoins», a souligné Mme Grenon.

De Drummondville où son parti est réuni en conseil national, la vice-chef du Parti québécois (PQ), Véronique Hivon, a également accusé la CAQ de manquer de «cohésion».

«Ils ont des arrimages à faire de toute évidence au sein de leurs troupes», a-t-elle déclaré.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!