DARRYL DYCK DARRYL DYCK / La Presse Canadienne

WINNIPEG — Les fonctionnaires du Manitoba pourront continuer d’amener de l’alcool à leurs fêtes de bureau, mais il leur sera interdit de fumer du pot, même après la légalisation du cannabis à des fins récréatives, selon une version préliminaire d’un règlement obtenu par La Presse canadienne.

Il s’agit d’un enjeu que plusieurs employeurs, dans les secteurs public et privé, devront considérer en vue de la légalisation de la substance, prévue plus tard cette année.

L’alcool est profondément enraciné dans nos pratiques, mais pas le cannabis, souligne Sean MacDonald, qui enseigne l’administration des affaires à l’École de commerce Asper, de l’Université du Manitoba.

Selon lui, il faudra beaucoup de temps, surtout dans le milieu des affaires, pour que les deux substances soient mises sur un même pied d’égalité.

L’ébauche de règlement de cinq pages élaboré par la Commission de la fonction publique du Manitoba, indique que l’alcool sera toujours toléré, mais pas le cannabis.

La consommation d’alcool est peut-être acceptable dans le cadre d’un contexte de fête, mais le cannabis demeurera interdit pendant les heures de travail et lors des événements sociaux — sauf si la substance est prescrite à des fins médicinales, est-il écrit dans le document.

Il y aura aussi de nouvelles règles quant à l’achat d’alcool et de cannabis sur l’heure du dîner.

«Les employés qui achètent de l’alcool pendant une période de pause ou de repas pourraient entreposer leur contenant d’alcool, fermé, dans un endroit discret sur le lieu de travail, jusqu’à la fin de cette journée de travail», peut-on lire dans le règlement.

«La possession et/ou l’entreposage de cannabis sur le lieu de travail sera interdit à tout moment, sauf si cela est prescrit.»

Selon M. MacDonald, plusieurs employeurs se montreront prudents lorsqu’il sera question de cannabis et imposeront des règles strictes.

«Je suis certain qu’avec le temps, ils évolueront et desserreront probablement (les règles) jusqu’à un certain point.»

La Commission de la fonction publique du Manitoba n’a pas voulu commenter l’ébauche de règlement, sauf pour dire qu’il était en cours de rédaction.

«Une politique actualisée sur les facultés affaiblies au travail est en train d’être élaborée et sera disponible publiquement lorsqu’elle sera finalisée», a déclaré l’organisation dans une brève déclaration écrite.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!