Métro

Le nombre de signalements reçus par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) au cours de l’année 2011 a augmenté de 0,9% pour atteindre 77 244. Cela représente 211 situations d’enfants signalées chaque jour au Québec.

La DPJ a affirmé lundi, lors de la présentation de son bilan annuel, qu’elle devait faire face, depuis cinq ans, à une hausse cumulative des signalements, ce qui «génère une importante pression sur l’ensemble du réseau des centres jeunesse du Québec».

La négligence et le risque sérieux de négligence demeurent les principaux motifs de signalements retenus, avec 36%. L’abus physique et le risque sérieux d’abus physique représentent quant à eux 27,6% des signalements retenus.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!