MONTRÉAL — Un arrondissement de Montréal a adopté de nouvelles règles visant à limiter le nombre de locations résidentielles à court terme dans le centre-ville.

Les conseillers de l’arrondissement de Ville-Marie ont approuvé mardi soir, lors d’un vote, un nouveau règlement visant à restreindre les locations touristiques privées telles que celles offertes sur le site internet Airbnb.

Les règles limiteront les nouvelles locations sur un tronçon de 3,3 kilomètres le long de la rue Sainte-Catherine, l’une des rues commerciales les plus fréquentées de la ville, et empêcheront l’ouverture de nouvelles résidences de tourisme à moins de 150 mètres l’une de l’autre.

La Ville a précisé que le règlement était conçu pour éviter les frictions entre les touristes et les résidants à long terme.

De nombreuses municipalités canadiennes se penchent également sur les façons de réglementer les locations à court terme. Elles sont notamment préoccupées par le fait que ces locations contribuent à l’inaccessibilité au logement et qu’elles retirent du marché les logements à louer à plus long terme.

Airbnb a déclaré dans un communiqué vouloir travailler avec la Ville de Montréal pour s’assurer que le nouveau règlement tienne à la fois compte des problèmes d’accessibilité et des droits des personnes à partager leur logement.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!