Métro

MONTRÉAL — Des défenseurs des droits des animaux se mobilisent pour dénoncer le traitement qui leur est réservé dans les abattoirs canadiens.

Une marche se déroulera samedi après-midi à Montréal, du Carré Saint-Louis jusqu’au Parc Lafontaine.

Les manifestants se disent indignés par la souffrance infligée aux animaux. Le porte-parole de la marche, le professeur Étienne Harnad, spécialiste en science cognitive à l’Université du Québec à Montréal, estime que cette souffrance est immorale.

Selon lui, les Canadiens ne sont pas conscients de l’agonie que les animaux subissent dans les abattoirs, ni du fait qu’ils appuient cette agonie par leurs pratiques de consommation.

M. Harnad affirme que les humains n’ont pas besoin de viande pour survivre, et qu’ils pourraient à tout le moins diminuer leur consommation graduellement.

Il souligne que chaque année dans le monde, ce sont 60 milliards d’animaux terrestres et plus de 1000 milliards de poissons qui sont tués sans nécessité.

Une trentaine de marches similaires ont lieu samedi, dans d’autres villes du Canada, en Europe, en Australie, en Argentine, au Japon, en Turquie et aux États-Unis.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!