Métro

La plupart des Canadiens et des Québécois ignorent quelles substances toxiques se trouvent dans leurs produits d’entretien ménager. Selon un sondage publié mercredi par la Fondation David Suzuki, seulement 42 % des produits ménagers affichent le contenu de leurs ingrédients.

Le sondage en ligne a été réalisé auprès de 10 500 participants au Canada, dont près de 35 % Québécois. Selon les résultats, les Québécois, plus particulièrement, ont de la difficulté à obtenir les informations qu’ils désirent sur la composition des produits qu’ils utilisent pour nettoyer leur maison.

«Le sondage démontre qu’il est grand temps pour le gouvernement fédéral de créer une réglementation pour un meilleur affichage des ingrédients des produits d’entretien ménager», a fait savoir Jean-Patrick Toussaint, chef des projets scientifiques pour le Québec de la Fondation David Suzuki, par voie de communiqué.

En effet, aucune loi n’oblige actuellement les fabricants à dévoiler les ingrédients contenus dans leurs produits ni à avertir les consommateurs des dangers pour la santé et l’environnement liés à certains produits. En ce sens, 99 % des répondants demandent la transparence des entreprises.

Les répondants ont également déploré la confusion relative à l’étiquette verte. La Fondation David Suzuki affirme que 70 % des produits répertoriés comportaient une mention «verte», bien que seulement 47 % détenaient une éco-certification quelconque.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus