Holly McKenzie-Sutter Holly McKenzie-Sutter / La Presse Canadienne

MOUNT PEARL, T.-N.-L. — Une violente explosion est survenue mardi matin dans une entreprise qui serait spécialisée dans le nettoyage de réservoirs de carburant, en banlieue de Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Selon la Force constabulaire royale de Terre-Neuve, il semble que neuf personnes se trouvaient à l’intérieur de l’atelier lorsque l’explosion s’est produite, à 8 h 20, dans l’entreprise Trimac National Tank Services, à Mount Pearl.

L’agent Geoffrey Higdon a déclaré que trois personnes avaient été transportées à l’hôpital, mais il n’a pas précisé la nature de leurs blessures. Rick Dehann, chef adjoint des pompiers de Saint-Jean, a indiqué que les personnes transportées à l’hôpital étaient mobiles à l’arrivée des secours.

L’agent Higdon a précisé que lors de l’explosion, «des pièces du bâtiment et des objets provenant de l’intérieur sont devenus de véritables projectiles à travers toute la propriété et dans le stationnement». Le bâtiment a été endommagé, et les véhicules stationnés à proximité ont subi des dommages.

Selon le chef de section par intérim des pompiers, Scott Tilley, il semble que les employés travaillaient sur un réservoir de carburant contenant de l’essence ou un produit pétrolier, et que les vapeurs soient responsables de l’explosion.

Les dégâts sont lourds en raison de la force de la combustion, mais la plus grande partie des gaz a été consumée par l’explosion, ce qui explique pourquoi la déflagration n’a pas été suivie d’un incendie important.

Le maire de Mount Pearl, Dave Aker, croit que l’entreprise Trimac National Tank Services restaure les réservoirs commerciaux de gaz et de pétrole.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!