Jacques Boissinot / La Presse Canadienne

OTTAWA — Le gouvernement fédéral a l’intention de retenir les services du chantier naval Davie, à Lévis, pour la conversion de trois brise-glaces temporaires.

Dans le communiqué du gouvernement diffusé vendredi après-midi, il est toutefois précisé que les concurrents de la Davie ont encore 15 jours pour soumettre une offre.

Cette flotte temporaire doit servir pendant que les brise-glaces permanents seront construits, a indiqué le gouvernement.

Frédérik Boisvert, vice-président, affaires publiques, du chantier naval s’est réjoui de cette décision, et ne s’est pas dit inquiet des offres concurrentielles qui pourraient venir dans les prochains jours.

Selon lui, peu de brise-glaces sont disponibles actuellement, ce qui avantage le chantier de Lévis.

Les navires sont déjà construits et ils devront être convertis pour satisfaire aux critères de la Garde côtière canadienne; un processus qui devrait prendre deux ans, selon M. Boisvert.

«Cela va sécuriser quelques centaines d’emplois», a-t-il précisé.

Les brise-glaces que la Davie compte vendre au gouvernement fédéral ne sont âgés que de quelques années et pourront servir pendant une vingtaine d’années si besoin, a indiqué M. Boisvert.

«Le besoin en matière de brise-glaces est pressant pour la garde canadienne, elle n’en a pas de trop, donc je pense que ça fera partie longtemps de sa flotte», a-t-il soutenu.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!