Archives Métro Média

MONTRÉAL — Le temps maussade, particulièrement en soirée, n’a pas empêché des milliers de Québécois à célébrer samedi leur Fête nationale.

Le Mouvement national des Québécois (MNQ) avait mis en place plus de 6630 activités, réparties sur 720 sites, tout au long de week-end. Pas moins de 1200 spectacles étaient prévus au programme.

Les deux principaux spectacles ont été présentés samedi soir.

À Montréal, le concert a été lancé sous une forte pluie qui n’a pas semblé refroidir l’ardeur des milliers de spectateurs qui ont envahi la Place des Festivals, au centre-ville. Animé par Guillaume Lemay-Thivierge, le spectacle a notamment mis en vedette Claude Dubois, Michel Rivard, Brigitte Boisjoli, Klô Pelgag et Hubert Lenoir.

Le temps semblait plus clément au-dessus des Plaines d’Abraham, dans la Vieille-Capitale.

Le spectacle a été lancé par l’un des trois animateurs Garou qui a interprété la chanson «J’entends frapper» popularisée par Michel Pagliaro, dans les années 1970. Il a été suivi par sa co-animatrice Isabelle Boulay.

Gregory Charles était le troisième co-animateur de ce spectacle qui réunissait également Patrice Michaud, Luc De Larochellière, Guylaine Tanguay, Daniel Lavoie, Les soeurs Boulay, Mitsou et Jean-Pierre Ferland.

Le spectacle a dû brièvement être interrompu, environ 15 minutes après son début, à cause d’un problème technique.

Le discours patriotique a été écrit par trois auteurs: Simon Boulerice, Marie Laberge et Anaïs Barbeau-Lavalette

Il y aura deux défilés dimanche soir dans la métropole, sur le boulevard de Maisonneuve, en direction opposée. Ils convergeront vers la Place des Festivals.

Cette 184e Fête nationale/Saint-Jean-Baptiste se tient sous le thème «Histoire de héros». Les Québécois sont invités à célébrer les héros «qui ont fait progresser le Québec et qui l’ont fait reconnaître partout sur la planète».

Le budget accordé à la Fête cette année atteint 3,6 millions $. Le MNQ dit négocier avec le gouvernement pour hausser cette somme, qui a été réduite ces dernières années.

Ailleurs au pays, des Canadiens français se sont eux aussi rassemblés pour fêter ce qui demeure pour eux la «Saint-Jean-Baptiste».

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!