Archives Métro

QUÉBEC — Depuis le début de la saison, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) observe une tendance à la hausse des incendies de cause humaine par rapport à la moyenne des dix dernières années.

Depuis avril, 250 feux ont brûlé 2800 hectares de forêt, et 97 % d’entre eux étaient de cause humaine.

Alors que débutent les vacances estivales, la SOPFEU fait appel à la prudence des villégiateurs qui se rendent en forêt. Chaque année, environ 50 incendies se déclarent en raison d’un feu de camp mal éteint ou laissé sans surveillance.

Afin de prévenir l’éclosion de nouveaux brasiers, l’organisme demande à la population de respecter les règles de sécurité, notamment de s’assurer qu’un feu de camp soit complètement éteint.

Quant aux feux d’artifice, il faut s’installer loin des secteurs boisés, et dégager le lieu d’allumage de toute matière combustible.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!