LUNENBURG, N.-É. – Deux hommes auraient envisagé de vendre un adolescent de 16 ans kidnappé à Halifax, révèle un document déposé en cour par la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Selon ce document présenté cette semaine à la Cour provinciale de Bridgewater, en Nouvelle-Écosse, Timothy Cole, de la GRC, précise que les policiers fédéraux avaient entamé leur enquête sur l’enlèvement, la séquestration et les agressions sexuelles qu’aurait subis le jeune homme.

Une femme avait rapporté, lundi soir, qu’un adolescent enchaîné aux poignets et aux chevilles avait cogné à sa porte. Celui-ci n’était vêtu que d’un chapeau et d’un manteau.

Un mandat d’arrêt a été émis contre deux suspects dans cette affaire. Le jeune homme aurait été enlevé alors qu’il dormait dans une rue de la région de Halifax, et se serait réveillé dans une fourgonnette avant d’être emmené à une résidence, où il aurait subi des sévices sexuels pendant plusieurs jours.

Il a finalement pu s’enfuir lorsque ses deux agresseurs ont quitté le domicile.

La police a demandé l’aide du public pour aider à retrouver les deux suspects. Selon le sergent de la GRC Alain Leblanc, ils se trouveraient en Ontario, voyageant à bord d’une voiture grise immatriculée en Nouvelle-Écosse.

Les deux accusés, David James Leblanc, âgé de 47 ans, et Wayne Alan Cunningham, âgé de 31 ans, font face à des accusations de détention arbitraire et agression sexuelle.

La GRC a précisé que l’adolescent avait été transporté à l’hôpital pour y faire soigner des blessures légères, et qu’il était sain et sauf.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!