Archives Métro Média

Trois jeunes Ontariens impliqués dans une poursuite autoroutière à Lévis, qui s’est déroulée sur une quarantaine de kilomètres et dans laquelle de nombreux véhicules ont été endommagés, ont été arrêtés dimanche soir, au terme d’un scénario digne d’un film d’action.

Un suspect cagoulé a d’abord braqué une station-service en menaçant le commis avec une machette afin d’obtenir le contenu du tiroir-caisse. Il a quitté les lieux avec son butin à bord d’une voiture volée en Ontario.

Les policiers, qui ont été alertés du vol vers 21h, ont repéré la voiture dans les minutes suivantes sur l’autoroute 20 en direction ouest, à proximité de Saint-Nicolas.

Une poursuite s’est alors amorcée puisque la voiture refusait de s’immobiliser.

Après avoir heurté plusieurs véhicules, la voiture des suspects a par la suite fait demi-tour sur l’autoroute et a pris la direction est.

Un véhicule de patrouille a ralenti la circulation devant eux, ce qui a entraîné un bouchon et les a ralentis. Loin de s’avouer vaincue, la voiture fautive a tenté de se faufiler entre les véhicules, ce qui a entraîné des dommages à neuf autres véhicules.

Lorsque la voiture des suspects s’est finalement arrêtée, ses occupants ont pris la fuite à pied. L’un deux a tenté de voler par la force physique le véhicule d’un automobiliste qui était coincé dans la circulation.

Les policiers ont finalement passé les menottes aux trois suspects. Il s’agit de trois Ontariens, soit deux hommes de 21 et 25 ans, ainsi qu’une adolescente de 16 ans.

Ils étaient toujours rencontrés lundi après-midi par les enquêteurs.

Ils comparaîtront au palais de justice de Québec, où ils pourraient faire face à une longue liste de chefs d’accusation, notamment vol qualifié et conduite dangereuse.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!