The Associated Press Ivanka Trump.

La Compagnie de la Baie d’Hudson (HBC) a annoncé vendredi qu’elle ne vendrait plus la ligne de vêtements d’Ivanka Trump dans ses magasins, et qu’elle avait déjà retiré cette marque de son site internet.

Le grand détaillant a précisé dans un communiqué qu’il éliminerait progressivement la marque dans ses magasins tout au long de l’automne, en raison de ses ventes décevantes.

«Dans le cours normal de nos activités, nous passons en revue nos offres de marchandises et apportons les changements appropriés», a expliqué HBC.

La société d’Ivanka Trump a été informée de cette décision l’automne dernier.

Il y a presque deux ans, la campagne «Grab Your Wallet» a suggéré aux consommateurs de cesser de magasiner chez les détaillants qui vendaient des produits de la famille Trump. La campagne est née à la suite de la diffusion d’un enregistrement dans lequel on pouvait entendre le père d’Ivanka, le président des États-Unis Donald Trump, alors candidat républicain à la présidence, faire des commentaires obscènes sur les femmes.

Les deux femmes qui ont lancé la campagne faisaient valoir qu’elles ne pouvaient pas soutenir les magasins qui vendaient des produits provenant d’entreprises liées à M. Trump.

Une campagne distincte, «Baycott», a exhorté les consommateurs à boycotter les magasins La Baie en particulier.

Depuis le début de ces deux campagnes, plusieurs détaillants ont cessé de stocker des produits liés à M. Trump, notamment la ligne de vêtements d’Ivanka.

Shoes.com, Zulily, et Nordstrom, par exemple, ont cessé de proposer des produits de marque Ivanka Trump, selon le site Grab Your Wallet.

HBC n’a pas précisé si les appels au boycottage avaient joué un rôle dans sa décision.

Six produits d’étiquette Ivanka Trump apparaissent toujours sur le site web de Saks Off 5th, qui appartient également à la Compagnie de la Baie d’Hudson. Cependant, tous ces articles sont en liquidation, et leurs prix sont réduits de jusqu’à 80 pour cent.

Ivanka Trump a renoncé à la gestion de sa marque et a placé ses actifs dans une fiducie familiale, mais elle continue de tirer profit de l’entreprise.

 

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!