TORONTO — La Ville de Toronto réfléchit à la possibilité de permettre aux motocyclistes de se déplacer entre les files de voitures aux feux rouges, ce qui assurerait une plus grande sécurité aux conducteurs de motos selon les partisans de cette pratique.

La circulation interfiles est présentement à l’étude après que le conseil municipal de Toronto eut approuvé une motion le mois dernier proposant de lancer un projet pilote sur cette pratique. Cette dernière diffère de la remontée de file, dans le cadre de laquelle les motocyclistes roulent entre les files d’automobiles lorsque celles-ci sont en mouvement.

Actuellement, la circulation interfiles et la remontée de file ne sont pas permises à Toronto et la Ville ne prévoit pas autoriser la seconde, a déclaré le conseiller municipal Anthony Perruzza, qui a présenté la motion.

M. Perruzza, qui est lui-même un adepte de la moto, a dit croire que la circulation interfiles serait une bonne chose pour les motocyclistes sur le plan de la sécurité.

Selon lui, ce serait plus sécuritaire pour les conducteurs de moto de se déplacer entre les files de voitures parce qu’ils se trouveraient alors devant les automobiles plutôt qu’immobiles dans une voie en train de constamment surveiller leurs arrières pour ne pas se faire rentrer dedans par un automobiliste occupé à consulter son téléphone ou simplement distrait.

La Canadian Motorcycle Association, qui prévoit se prononcer sur la question de la circulation interfiles après une réunion de son conseil d’administration cet automne, a indiqué que cette pratique pourrait contribuer à décongestionner la circulation, en plus de mieux protéger les motocyclistes.

La porte-parole de l’association, Marilynn Bastedo, a toutefois souligné qu’implanter la circulation interfiles exigerait d’éduquer les automobilistes au sujet de la pratique.

«Tout à coup, ce motocycliste apparaît entre votre voiture et celle d’à côté, alors ce n’est pas quelque chose que l’on pourrait implanter du jour au lendemain», a-t-elle soutenu.

La question de la circulation interfiles pour les motos a aussi été posée en Colombie-Britannique.

En mai, la British Colombia Coalition of Motorcyclists a envoyé une proposition au ministère des Transports de la province demandant la légalisation de la pratique pour l’ensemble de la Colombie-Britannique.

La porte-parole de la coalition, Tara Briscoe, a indiqué que le ministère n’avait toujours pas répondu à la requête, mais que l’organisation espérait que, advenant le cas où le projet pilote serait approuvé à Toronto, un projet semblable pourrait être lancé en sol britanno-colombien.

Anthony Perruzza a précisé que le rapport de Toronto sur la circulation interfiles serait présenté au conseil municipal au début de 2019.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!