THE CANADIAN PRESS

TORONTO — Une deuxième fouille d’un site où le présumé meurtrier en série Bruce McArthur est accusé d’avoir enterré les corps de plusieurs hommes a mené à la découverte de nouveaux restes humains presque chaque jour pendant les recherches qui se sont étalées sur neuf journées, selon la police de Toronto.

Les fouilles dans les alentours d’une maison du centre de Toronto où Bruce McArthur a déjà travaillé comme paysagiste se sont terminées vendredi, a indiqué la porte-parole de la police, Meaghan Gray, soulignant que les enquêteurs n’avaient pas encore déterminé si les restes appartenaient à plus d’une personne, ou s’il pourrait s’agir d’une nouvelle victime présumée.

Les policiers ont notamment retrouvé des dents et des fragments d’os, a précisé Mme Gray. Il faudra encore plusieurs semaines pour lier ces restes à une identité, a-t-elle soutenu.

La police avait déjà fouillé de façon exhaustive la résidence plus tôt cette année, et les restes humains de sept des huit victimes présumées de Bruce McArthur avaient été découverts.

Les hommes, qui avaient des liens avec la communauté gaie de Toronto, étaient tous disparus entre 2010 et 2017, et leurs restes ont été retrouvés sur des terrains où le présumé meurtrier avait travaillé en tant que paysagiste.

Après avoir complété les premières fouilles au milieu de l’hiver, la police avait annoncé son intention de reprendre les recherches en temps plus chaud.

Lorsque les agents sont retournés là-bas plus tôt ce mois-ci, des chiens renifleurs de cadavre les avaient immédiatement alertés. Dans les jours suivants, les enquêteurs ont continué de retrouver des restes presque chaque jour, selon Mme Gray.

L’enquête se poursuit
Bruce McArthur, âgé de 66 ans, est accusé d’avoir tué Majeed Kayhan, Selim Esen, Skandaraj Navaratnam, Andrew Kinsman, Dean Lisowick, Soroush Mahmudi, Abdulbasir Faizi et Kirushna Kanagaratnam. Les restes humains de tous les hommes, à l’exception de M. Kayhan, ont été trouvés jusqu’à maintenant.

Les policiers ont précédemment laissé entendre que les restes découverts récemment pourraient appartenir aux huit victimes présumées.

Mais l’enquête sur Bruce McArthur couvre plusieurs décennies et le détective-sergent Hank Idsinga n’a pas fermé la porte à déposer de nouvelles accusations.

«Nous avons déposé huit chefs et nous pourrions avoir au final seulement huit victimes. On ne sait pas encore», avait déclaré M. Idsinga en entrevue avec La Presse canadienne.

Bruce McArthur doit retourner en cour le 23 juillet.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!