Andrew Vaughan/La Presse canadienne La frégate «Ville de Québec»

HALIFAX — Des centaines de personnes se sont rassemblées sur une jetée à la base navale de Halifax, mercredi, pour faire leurs adieux à 240 militaires à bord de la frégate NCSM Ville de Québec.

Sous une pluie battante, des proches et des amis des marins, de même que des dignitaires, ont salué le départ du navire de guerre pour la Méditerranée, dans le cadre de la contribution continue du Canada à la mission de l’OTAN en Europe centrale et en Europe de l’Est.

La frégate transporte un hélicoptère CH-148 Cyclone, ce qui constitue le premier déploiement international de ce nouveau bimoteur de l’armée canadienne à la fine pointe de la technologie.

Le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, a affirmé que le départ de la frégate et de l’hélicoptère maritime constituait une étape importante pour la Marine royale et l’Aviation royale.

Le navire est commandé par le capitaine de frégate Scott Robinson, assisté de la capitaine de corvette Annick Fortin.

Le capitaine Robinson a indiqué que l’équipage avait travaillé fort pour préparer la mission et qu’il est prêt à relever les défis de l’opération «Reassurance». Il a souligné qu’il était difficile pour les marins de quitter leurs proches, mais que l’équipage était heureux d’aider à renforcer la stabilité dans la région où il sera déployé.

La frégate, construite au chantier de la Davie, à Lévis, est officiellement entrée en service à Québec en 1994.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!