Loblaw a annoncé vendredi soir le rappel de pépites de poulets de marque Sans nom qui pourraient être contaminées à la salmonelle.

Le produit était vendu à travers le pays. Les Québécois ont pu se le procurer chez Maxi, Maxi & Cie, Provigo, Provigo le Marché, AXEP et Intermarché.

L’emballage de «Pépites de poulet sans nom» rappelé à titre préventif a été retiré des tablettes. Il était vendu dans le format de 907g, porte le code de date meilleur avant du «2019 MA 15», le code «1358M» sur l’emballage intérieur et le code CUP 060383896850.

Le produit ne doit pas être consommé, a soutenu l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) dans un communiqué.

«Les aliments contaminés par la bactérie Salmonella ne présentent pas nécessairement d’altération visible ni d’odeur suspecte, mais peuvent quand même vous rendre malade», a soutenu l’agence fédérale.

Au moins une personne a été malade à la suite de la consommation de ce produit, selon les autorités.

L’ACIA n’exclut pas la possibilité d’élargir le rappel à d’autres produits.

Loblaw précise que ses clients peuvent retourner le produit dans ses magasins pour obtenir un remboursement complet.

Biscuits «Mini Ritz» aussi rappelés
Des craquelins «Mini Ritz» à saveur de fromage et de pizza de marque Christie font également l’objet d’un rappel. Ils pourraient aussi être contaminés à la bactérie Salmonella.

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a fait vendredi soir l’annonce de ce rappel de la branche canadienne de la multinationale agroalimentaire Mondelez.

Les produits visés ont été vendus dans des emballages de 180g, 30x42g et 42g. Ils affichent des dates de péremption allant de novembre 2018 à mars 2019.

Ce rappel découle d’un rappel effectué dans un autre pays, a précisé l’ACIA dans un communiqué.

Aucun cas de maladie associé à la consommation de ces produits n’a été signalé, selon les autorités.

L’ACIA invite les consommateurs à vérifier s’ils possèdent ces aliments afin, si c’est le cas, de les jeter ou les rapporter au magasin où ils ont été achetés.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!