Archives Métro

SAINTE-THÉRÈSE, Qc — Un homme de 32 ans a été victime samedi soir d’une tentative de meurtre à Sainte-Thérèse, dans les Laurentides, alors qu’il revenait chez lui.

L’agression — qualifiée de «sauvage» par un policier — est survenue vers 23 h à l’intérieur d’un immeuble à appartements situé dans un secteur résidentiel, commercial et industriel à proximité du croisement des rues Sicard et Blainville ouest.

Plusieurs témoins «auditifs et peut-être visuels» ont composé le 9-1-1 après avoir entendu «des sons, des bruits d’agression», a précisé le sergent Martin Charron, porte-parole de la Régie de police Thérèse-De Blainville, en entrevue avec La Presse canadienne.

Selon des témoins rencontrés par les policiers, deux personnes ont blessé gravement la victime au haut du corps à l’aide d’un «objet contondant».

Il ne s’agit ni d’un objet tranchant, ni d’une arme à feu, s’est limité à dire le sergent Charron, refusant de préciser l’arme utilisée, ni la nature des blessures.

Les policiers ignoraient en après-midi le motif de l’agression.

L’homme a été transporté dans un centre hospitalier. Son état de santé est jugé sérieux, mais stable.

Plusieurs témoins ont été rencontrés au cours de la nuit. Les enquêteurs s’affairaient toujours en après-midi dimanche à analyser la scène de crime.

Un technicien en identité judiciaire de la Sûreté du Québec a été appelé sur les lieux.

Les autorités recherchent deux suspects, un Blanc et un Noir. Tous deux ont pris la fuite à bord d’un véhicule de type berline, quatre portes de couleur noire avant l’arrivée des policiers. Ceux-ci ont lancé un appel à la population pour tenter de les retrouver.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!