Melissa Renwick Melissa Renwick / La Presse Canadienne

VANCOUVER — La météo prévoyant un temps chaud et sec a incité le Service des feux de forêt de la Colombie-Britannique à aviser la population de la forte possibilité que des ordres d’évacuation soient lancés au cours du long week-end du congé civique.

La veille, le Service avait annoncé que des équipes provenant de l’extérieur de la province étaient arrivées pour lui apporter de l’aide dans la lutte contre les incendies.

Les autorités ont mis la population en garde samedi matin. Elles lui ont demandé d’être prête à partir dès qu’une évacuation sera ordonnée. Elles ont aussi indiqué que les incendies de forêt touchaient une grande partie de la province et que les flammes poursuivront vraisemblablement leur progression à cause des conditions météorologiques.

Tous les résidants demeurant près des zones menacées sont priés à rassembler tous les documents essentiels — comme les certificats de naissance et les passeports —, les médicaments et les ordonnances, les articles de confort pour les enfants et les animaux familiers, avant de quitter leur domicile.

Le service des incendies de forêt a aussi averti la population que de nombreux abris ne pourront pas accueillir les animaux. On recommande aux propriétaires d’animaux de trouver refuge chez des amis ou des proches, sinon de trouver un hôtel acceptant les bêtes.

Les autorités avaient confirmé vendredi l’arrivée de près de trois dizaines de pompiers provenant de l’Alberta et des Territoires du Nord-Ouest. Vingt autres pompiers et 10 employés de soutien venant de la Saskatchewan devraient arriver dimanche.

Soixante-cinq pompiers néo-zélandais et des employés de soutien ainsi que 62 pompiers mexicains doivent arriver lundi en Colombie-Britannique, rejoignant plus de 2 200 personnes qui luttent déjà contre des incendies à travers la province.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!