Getty Images/iStockphoto

THOMSON STATION, N.-É. — Un jeune automobiliste du Québec qui participait à une course de route a été arrêté samedi midi en Nouvelle-Écosse pour avoir roulé à une vitesse de 232km/h dans une zone où la vitesse maximale permise est de 110km/h.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) croit que cette vitesse est l’une des plus élevées à avoir été captée par un radar en Nouvelle-Écosse.

La GRC effectuait une opération de surveillance sur l’autoroute 104 dans le secteur de Thomson Station, à une vingtaine de kilomètres à l’est d’Amherst, dans le nord de la province.

Un patrouilleur circulant en direction est a remarqué le passage de deux véhicules qui semblaient faire une course en direction ouest.

Un des véhicules roulait à 159km/h. Son conducteur a été arrêté et a écopé d’un avis d’infraction et d’une amende de 410$.

C’est un policier positionné un peu plus loin qui a mesuré la vitesse de l’autre véhicule. Le Québécois âgé de 19 ans circulait à 232km/h et a été accusé de grand excès de vitesse en vertu de la loi provinciale. En Nouvelle-Écosse, l’amende pour une telle infraction est de 2422,50$.

Son permis de conduire a été suspendu et son véhicule a été saisi.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!