PRINCE GEORGE, C.-B. — De nouveaux ordres d’évacuation ont été délivrés pour des secteurs du centre-nord de la Colombie-Britannique, où font rage d’importants incendies de forêt. La population de la région espère qu’une présence éolienne accrue permettra de de dégager la fumée.

Le district régional de Bulkley-Nechako a lancé de nouveaux ordres d’évacuation pour trois secteurs éloignés samedi, portant à neuf le nombre total d’ordonnances d’évacuation dans la région. Il s’agit du nombre le plus élevé en Colombie-Britannique.

Les feux de forêt situés près des lacs Nadina, Shovel et Tesla, dans la région de Bulkley-Nechako, sont les plus importants de la province. Leur superficie totale atteint près de 1 640 kilomètres carrés.

La fumée des incendies de forêt a amené Environnement Canada à lancer des avis sur la qualité de l’air pour une grande partie de Colombie-Britannique, de l’Alberta, de la Saskatchewan et du Manitoba. Environnement Canada a amélioré la cote de Prince George, la faisant passer de «risque très élevé» à «risque modéré».

Verne Thom, un résidant de Fort Saint James, en Colombie-Britannique, a dit qu’il pouvait enfin voir un ciel bleu, samedi matin, alors qu’il se dirigeait vers Prince George. La veille, le ciel était couvert par une épaisse fumée noire.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!