Jeff McIntosh Jeff McIntosh / La Presse Canadienne

OTTAWA – L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a rendu mardi son permis d’exploitation à l’usine XL Foods, de Brooks, en Alberta, qui s’est retrouvée au coeur d’un très vaste rappel de produits de boeuf contaminés à l’E. coli.

L’organisme fédéral a toutefois reconnu que son contrôle sur la sécurité de la viande dans les abattoirs canadiens avait ses limites et que c’était aux entreprises à respecter leurs propres règles.

Les 46 inspecteurs de l’ACIA affectés aux installations de XL Foods à Brooks n’ont pas détecté les lacunes en matière de désinfection et d’hygiène avant que la découverte de la bactérie E. coli dans l’usine ne mène à l’un des plus importants rappels d’aliments de l’histoire du Canada.

«Ils avaient plusieurs problèmes que nous leur avons demandé de corriger et nous cherchons à nous assurer qu’ils sont maintenant réglés», a expliqué Paul Mayers, vice-président des programmes de l’ACIA.

«Nos inspections quotidiennes dans d’autres abattoirs à travers le pays ne nous ont pas permis de découvrir des problèmes similaires. Nous continuons d’appliquer nos protocoles d’inspection et de surveillance avec assiduité dans tous les abattoirs enregistrés du pays auprès du gouvernement fédéral», a-t-il ajouté.

Les représentants de l’organisme fédéral ont insisté sur le fait que le nombre d’éclosions d’E. coli avait baissé durant la dernière décennie, laissant entendre que le système d’inspection des aliments du Canada s’améliorait.

Selon la Dr Martine Dubuc de l’ACIA, c’est XL Foods qui a manqué de transparence et de constance dans les rapports qu’elle a faits aux inspecteurs de l’organisme fédéral présents à son usine.

La Dr Dubuc a souligné que ce problème serait probablement soulevé par le comité d’experts chargé par l’organisme fédéral d’analyser l’incident de l’usine de Brooks.

L’établissement reprendra progressivement ses activités sous l’étroite surveillance de l’ACIA, qui a ajouté deux autres inspecteurs à l’équipe déjà en place pour surveiller les procédures et s’assurer que les normes de sécurité alimentaire renforcées sont bien intégrées aux activités de routine des installations.

L’usine de XL Foods à Brooks était fermée depuis le 27 septembre. L’important rappel de boeuf a ébranlé l’industrie, ainsi que l’ACIA, qui est sous la supervision du gouvernement fédéral.

Des milliers de tonnes de viande provenant de l’usine ont été rappelés, chez des dizaines de détaillants à travers le Canada et les États-Unis. Le boeuf ainsi retiré des étalages sera jeté dans une décharge.

Les activités de l’usine ont également été reprises par JBS USA, une filiale américaine d’une entreprise brésilienne. L’entente comprend une clause pour que cette compagnie puisse acheter les activités canadiennes et américaines de XL Foods.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!