JOHN WOODS / La Presse Canadienne

WINNIPEG — L’entente visant à rétablir le service ferroviaire dans la ville de Churchill, dans le nord du Manitoba, inclura au moins 117 millions $ du gouvernement fédéral.

Le financement fédéral comprend 74 millions $ pour aider à réparer la ligne de chemin de fer endommagée et l’acheter, de même que le port de la ville. Ottawa promet également 43 millions $ supplémentaires sur 10 ans pour l’exploitation de la ligne de chemin de fer.

La ligne de chemin de fer est la seule liaison terrestre vers la communauté subarctique de 900 personnes, connue pour ses ours polaires et son port sur la rive ouest de la baie d’Hudson.

La ligne a été emportée par les inondations au printemps 2017. Depuis, des marchandises et des passagers ont dû être transportés par avion et les prix des produits d’épicerie et du carburant ont explosé.

L’économie touristique a été durement touchée et certains résidants ont quitté la ville.

Il y a deux semaines, après des mois de négociations, un consortium appelé Arctic Gateway Group a conclu un accord pour racheter la ligne et le port à Omnitrax, une société basée à Denver, qui avait déclaré qu’elle perdait de l’argent avec le service et qu’elle ne pouvait se permettre de payer des dizaines de milliers de dollars en réparations.

Le ministre Jim Carr et des membres du consortium n’ont pas révélé, vendredi, combien d’argent les partenaires du groupe injectent ni combien Omnitrax obtient.

M. Carr n’a pas voulu dire, non plus, si le gouvernement fédéral injecterait plus d’argent si ses subventions annuelles ne suffisaient pas à prévenir les pertes.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!