OTTAWA — Le Service de police d’Ottawa mène une enquête après que des documents contenant des informations personnelles et confidentielles relatives à une enquête sur une mort suspecte ont été accidentellement transmis dans un courriel.

Dimanche matin, des documents contenant les noms, numéros de téléphone et déclarations de témoins ainsi que des détails de l’affaire ont été inclus dans un courrier électronique adressé aux membres des médias.

Elle a transmis un autre courriel peu après avoir signalé l’envoi involontaire de ces documents pour demander que ceux-ci soient supprimés.

Selon la police, si ces renseignements étaient publiés, cela risquerait de compromettre la sécurité des personnes concernées et mettre en péril l’enquête en cours.

L’inspectrice Trish Ferguson a indiqué qu’une enquête interne était en cours pour déterminer comment ces documents ont été transmis. Elle a ajouté que le commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario sera averti de la situation.

Mme Ferguson a aussi dit que les témoins et tous ceux qui étaient impliqués dans l’enquête étaient en train d’être avisés par le service de police.

Ces documents provenaient d’une enquête sur la mort suspecte d’un homme dont le corps a été retrouvé samedi soir dans une chambre d’hôtel.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!