SAINT-JEAN, – Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador dévoilera mardi des estimations révisées du coût du mégaprojet hydroélectrique de Muskrat Falls.

Lorsque le gouvernement a annoncé il y a deux ans une entente pour aller de l’avant avec le projet, il en avait estimé les coûts à 6,2 milliards $.

La première ministre Kathy Dunderdale a toutefois indiqué récemment que les coûts révisés seraient plus élevés.

Ils seront dévoilés lors d’une conférence de presse mardi à Saint-Jean à laquelle une analyse de Manitoba Hydro International sera aussi dévoilée.

Le gouvernement progressiste-conservateur de Mme Dunderdale doit décider plus tard cette année s’il approuvera le projet.

Il tente toujours de conclure une entente pour une garantie de prêt du gouvernement fédéral qui réduira le coût de l’emprunt de centaines de millions de dollars.

Les critiques du projet Muskrat Falls affirment que l’initiative est trop risquée et que la province devrait plutôt essayer de satisfaire graduellement ses besoins en énergie.

Mme Dunderdale et la société d’état Nalcor Energy soutiennent avoir examiné d’autres options mais ils appuient Muskrat Falls.

Le projet prévoit de produire de l’hydroélectricité sur le cours inférieur du fleuve Churchill, au Labrador, et de l’acheminer à l’île de Terre-Neuve et ailleurs au pays grâce à des câbles sous-marins.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!