Archives Métro 1er octobre signifie jour de vote pour plusieurs Québécois, qui se rendront aux urnes afin de se prononcer.

MONTRÉAL — Le taux de participation enregistre un léger recul après les deux journées du vote par anticipation «traditionnel», mais la région de Québec se démarque par une forte présence aux urnes.

Le DGEQ qualifie de vote par anticipation «traditionnel» celui tenu dans des bureaux de vote aménagés pour l’occasion, les dimanche et lundi précédant une élection générale, mais le vote par anticipation dans son ensemble — qui se poursuit jusqu’à jeudi — inclut également le vote à domicile, dans une installation d’hébergement, dans les établissements d’enseignement ainsi que celui exercé dans un bureau de directeur du scrutin des circonscriptions.

Le taux de participation enregistré pour le vote «traditionnel» s’élève à 14,53 pour cent, comparativement à 15,76 pour cent après les dimanche 30 mars et lundi 31 mars 2014, en prévision de l’élection générale du 7 avril de cette année.

Ce sont les électeurs de Louis-Hébert, dans la région de Québec, qui ont été les plus nombreux à se présenter aux urnes, avec une participation de 24,37 pour cent. Cinq autres circonscriptions de la région de Québec ont franchi la barre des 20 pour cent, soit Taschereau (22,49 p.c.), Lévis (21,22 p.c.), Vanier-les-Rivières (20,79 p.c.), Charlesbourg (20,52 p.c.) et Jean-Talon (20,21 p.c.).

Fait à noter, trois autres circonscriptions ont aussi vu plus d’un électeur sur cinq se présenter aux urnes en anticipation du scrutin général du 1er octobre et elles se situent toutes dans le secteur Laurentides-Lanaudière.

Il s’agit des circonscriptions de Joliette (20,15 p.c.), Bertrand (20,13 p.c.) et Prévost (20,12 p.c.).

Le plus faible taux de participation a sans surprise été enregistré dans l’immense circonscription d’Ungava, la plus grande du Québec avec une superficie de près de 900 000 kilomètres carrés, où 5,12 pour cent des électeurs ont rempli leur devoir de citoyen d’avance.

Dans les régions plus densément peuplées, le plus faible taux de participation a été enregistré sur l’Île de Montréal, dans la circonscription de Jeanne-Mance-Viger, dont le territoire correspond à celui de l’arrondissement Saint-Léonard et où 8 pour cent des électeurs inscrits sont allés voter en avance.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!