Voici quelques citations de la journée de mardi dans la campagne électorale:

—–

«C’est des impôts qui seront éventuellement payés, habituellement, quand l’argent va être rapatrié d’un autre pays. Moi, comme comptable agréé, c’est ce que je comprends.» – François Legault, qui laisse ainsi entendre que Philippe Couillard aurait pu cacher de l’argent à l’étranger.

—–

«Je vais le dire très clairement, je n’ai pas un sou à l’extérieur du Québec. (…) J’en ai à peine pour mes prochaines années. De nous deux, il n’y a qu’un multimillionnaire, et ce n’est pas moi.» – Philippe Couillard, qui réplique à François Legault, dont la valeur des actifs atteint 9,866 millions $.

—–

«Ce sont des accusations graves, fondées sur rien. Si M. Legault a une preuve, un début de preuve, un témoignage, qu’il nous le montre, ça nous intéresse. Mais j’ai pas l’impression qu’il a la moindre chose à dire. (…) C’est du vent. Si tu veux être premier ministre du Québec, tu dois respecter des faits. Si tu as des choses graves à dire, aie des arguments, des preuves. M. Legault n’en a pas.» – Jean-François Lisée, qui se porte à la défense de Philippe Couillard.

—–

«De toute évidence, elle a besoin de nous parler pour bien comprendre ce que l’on a annoncé. (…) C’est important pour les candidats de parler avec l’organisation pour bien comprendre les enjeux et les engagements. Il faut ouvrir ses courriels.» – Philippe Couillard, à propos de la candidate libérale dans la circonscription de Labelle, Nadine Riopel, qui a qualifié certains engagements du PLQ de «pacotilles».

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!