QUÉBEC – Des allégations de collusion et de corruption gagnent maintenant la Ville de Québec.

Deux dossiers ont été transmis à l’Unité permanente anticorruption (UPAC) depuis mardi.

Une enquête menée par le quotidien Le Soleil a révélé qu’un ingénieur de la Ville, renvoyé en 2009, aurait favorisé certaines entreprises dans l’octroi de contrats publics.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a confirmé mercredi l’information et indiqué avoir contacté l’UPAC dès qu’il a été mis au fait de la situation.

Un enquêteur de l’UPAC a d’ailleurs rencontré le directeur général de la Ville à ce sujet mercredi matin.

Un deuxième dossier a été transféré à l’UPAC mercredi. Le maire Labeaume s’est toutefois fait avare de commentaires, se limitant à indiquer que les pratiques visées étaient légales mais immorales.

En point de presse, le maire a demandé aux entrepreneurs en construction d’informer les autorités compétentes de toute pratique douteuse dont ils seraient témoins.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!