WETASKIWIN, Alta. – Trois adolescents ont plaidé coupable à l’accusation d’homicide involontaire coupable, mercredi, relativement au décès par balle d’un enfant de cinq ans, en juillet 2011, au sein de la bande crie Samson à Hobbema, au sud d’Edmonton.

Le petit Ethan Yellowbird dormait dans son lit lorsqu’il a reçu une balle dans la tête. La balle avait été tirée de l’extérieur de la chambre du garçon.

Trois adolescents âgés de 13, 16 et 17 ans à l’époque ont inscrit un plaidoyer de culpabilité pour homicide involontaire coupable à l’ouverture de leur procès, mercredi, au Tribunal de la jeunesse à Wetaskiwin. Ils connaîtront leur peine plus tard.

La Couronne soutient que d’autres accusations, pour voies de fait graves et décharge d’une arme à feu avec intention, seront probablement retirées à ce moment.

Les violences entre gangs ont fait rage pendant plusieurs années dans cette réserve albertaine avant le triste événement du 11 juillet 2011. Les policiers avaient souvent de la difficulté à convaincre les témoins de parler des crimes qui survenaient dans leur entourage.

La mort de l’enfant a modifié les comportements au sein de la communauté. Les habitants ont fourni des informations sur le drame, ce qui a permis à la Gendarmerie royale du Canada de procéder à l’arrestation des trois adolescents, qui entretenaient des liens avec des gangs.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!