OTTAWA – David Bertschi, un avocat d’Ottawa, a officiellement lancé sa campagne afin de devenir le prochain chef du Parti libéral du Canada.

M. Bertschi, père de six enfants, est peu connu. Il avait été battu dans la circonscription d’Ottawa-Orléans en 2011 alors qu’il était candidat pour les libéraux.

Le favori dans la course est Justin Trudeau, le fils aîné de l’ancien premier ministre Pierre Elliott Trudeau et l’étoile du parti.

M. Bertschi soutient être le champion des négligés de la base libérale, à l’opposé de M. Trudeau, qu’il qualifie de choix imposé par l’élite du parti.

Deux autres personnes peu connues — Deborah Coyne, une avocate de Toronto et la mère de la demi-soeur de M. Trudeau, et Alex Burton, un procureur de la couronne à Vancouver — ont aussi officiellement amorcé leur campagne.

M. Bertschi soutient toutefois que les libéraux ont seulement deux véritables options dans cette course à la chefferie, qui prendra fin le 14 avril.

Il croit que les militants libéraux peuvent reprendre le contrôle du parti en le préférant à M. Trudeau, qui fait partie de l’élite libérale et qui permettrait à seulement un petit groupe de prendre les décisions.

D’autres candidats devraient aussi se lancer dans la course, dont George Takach, un avocat de Toronto, et Jonathan Mousley, un économiste du gouvernement ontarien Jonathan Mousley.

Martin Cauchon et Martha Hall Findlay, deux anciens députés fédéraux, évaluent toujours leurs options.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!