Aaron Vincent Elkaim Aaron Vincent Elkaim / La Presse Canadienne

TORONTO – Près de quatre mois après une fusillade mortelle survenue lors d’un barbecue de quartier dans l’est de Toronto, un jeune homme de 18 ans voit la liste d’accusations portée contre lui s’allonger considérablement, pour y inclure notamment celles de deux meurtres prémédités.

Un Ontarien de 23 ans d’Ajax, Joshua Yasay, ainsi que l’adolescente de 14 ans Shyanne Charles, de Toronto, avaient été tués le 16 juillet sur la rue Danzing. La fusillade avait fait également 21 blessés, dont un bébé de 22 mois.

En conférence de presse, jeudi matin, l’inspecteur Greg McLane, de la police de Toronto, a précisé que Shaquan Mesquito fait maintenant face à deux chefs d’accusation de meurtre prémédité, à une autre accusation de tentative de meurtre, à une accusation d’avoir déchargé une arme à feu avec insouciance, et à 23 autres chefs de voies de fait graves.

Selon l’inspecteur McLane, l’accusé s’est présenté en cour mercredi, et il demeure détenu en attendant la suite des procédures judiciaires.

Un autre suspect lié à cette fusillade — la pire de l’histoire de Toronto —, Nahom Tsegazab, âgé de 19 ans, a été accusé plus tôt cette année d’avoir déchargé une arme à feu avec insouciance.

Selon les autorités, les Galloway Boys sont l’un des gangs de rue les plus notoires de la métropole. Ils sont liés à au moins cinq autres fusillades au cours de la seule dernière année.

Selon la police, des membres des Galloway Boys se seraient «imposés» au barbecue familial de quartier le 16 juillet, et auraient refusé l’accès à un membre d’un gang rival, les Malvern Crew, qui serait ensuite revenu sur les lieux pour se venger. Une fusillade sanglante aurait alors éclaté.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!