EDMONTON – Un agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en Alberta fait face à cinq chefs d’accusation, dont un de voies de fait graves, après avoir blessé un motocycliste avec une arme à feu.

Une agence gouvernementale en charge de l’enquête a indiqué que l’agent a utilisé une arme de poing le 23 septembre 2011 après avoir demandé à un résidant de la communauté de Boyle, au nord d’Edmonton, de s’immobiliser en bordure de route.

L’équipe de réponse en situation d’incidents sérieux en Alberta a précisé que le constable Jason Clace, du détachement de la Gendarmerie royale du Canada à Boyle, faisait l’objet de l’enquête.

M. Clace a également été accusé d’avoir tiré de manière imprudente avec une arme à feu, d’avoir usé de son arme avec l’intention de blesser, mutiler ou défigurer, d’avoir utilisé une arme à feu tout en commettant une offense passible de poursuite et d’avoir utilisé une arme à feu de manière négligeante.

Il fera face à ces accusations lors d’une audience à Boyle, le 11 décembre.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!