Josie Desmarais/Métro

MONTRÉAL — L’huile de cannabis semble soulager les symptômes de la maladie de Crohn et améliorer la qualité de vie des gens qui en souffrent, affirment les auteurs de ce qui serait la première étude du genre.

Des chercheurs israéliens ont découvert, lors d’une étude randomisée et contrôlée par placebo, que le cannabis pouvait entraîner une rémission clinique chez 65 pour cent des patients au bout de huit semaines.

Cette amélioration ne semble toutefois pas attribuable à un apaisement de l’inflammation de l’intestin, contrairement à ce que l’on croyait jusqu’à présent.

Quarante-six personnes souffrant de la maladie de Crohn à intensité moyenne ont participé à cette étude; certaines ont reçu une huile de cannabis contenant 15 pour cent de cannabidiol et 4 pour cent de tétrahydrocannabinol, tandis que d’autres ont reçu un placebo. Après huit semaines, 65 pour cent des membres du premier groupe répondaient aux critères de rémission clinique, contre 35 pour cent pour ceux du groupe placebo.

Les membres du groupe ayant reçu du cannabis ont aussi rapporté une amélioration plus importante de leur qualité de vie.

Les chercheurs disent avoir de solides raisons de croire que le système endocannabinoïde est une cible thérapeutique potentielle pour le traitement de la maladie de Crohn ou d’autres problèmes gastro-intestinaux. Pour le moment, affirment-ils, le cannabis médicinal est vu comme une solution de rechange ou additionnelle qui soulage temporairement les symptômes de certaines personnes souffrant de la maladie de Crohn.

Les résultats de cette étude ont été présentés à Vienne dans le cadre d’un congrès scientifique consacré à la gastro-entérologie.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!