Archives Métro Manifestation durant le printemps érable à Montréal

Quelques associations étudiantes québécoises seront en grève à partir de mercredi, à l’occasion de la Semaine de mobilisation internationale, qui vise à lutter contre la marchandisation de l’éducation.

Une trentaine d’associations, affiliées à l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ), ont voté en faveur d’un ou de quelques jours de grève ou doivent se prononcer dans les prochains jours, concernant la semaine qui se déroule du 18 au 22 novembre. «C’est pour témoigner de notre solidarité envers d’autres mouvements étudiants à l’international, pour replacer notre mobilisation du printemps dans un contexte de mobilisation internationale», explique Jérémie Bédard-Wien, de l’ASSÉ.

Le but n’est donc pas nécessairement de promouvoir la gratuité scolaire, mais plutôt de lutter contre la marchandisation de l’éducation. Le tout culminera le 22 novembre, pour une grande manifestation nationale.

Aucune association faisant partie de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) ni de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) n’a voté de mandat de grève concernant cette semaine. Les deux fédérations disent se concentrer sur la préparation en vue du Sommet sur l’éducation supérieure. «En fait, la majorité des associations ont de la difficulté à voir quelle est la cible et quels sont les objectifs qui sont visés par la grève», croit Martine Desjardins, présidente de la FEUQ.

La présidente de la FECQ, Éliane Laberge, précise que certaines associations ont préparé des conférences et des ateliers en vue de cette semaine.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!