Getty Images/Ingram Publishing

TROIS-RIVIÈRES, Qc — Deux personnes âgées qu’on croit vulnérables auraient été séquestrées dans le sous-sol d’une résidence de Trois-Rivières pendant près de quatre ans par deux personnes qui ont été arrêtées par la police, jeudi.

Les deux suspects devraient comparaître au tribunal ce vendredi, au Palais de justice de Trois-Rivières, afin de faire face à des accusations criminelles.

Il semble que la police de Trois-Rivières ait été informée il y a environ un an que deux aînés qui habitaient le sous-sol de la maison unifamiliale d’un quartier résidentiel ne pouvaient en sortir car des verrous avaient été fixés sur les portes. De plus, les suspects auraient pris le contrôle des finances des deux présumées victimes.

La police aurait reçu les témoignages de plusieurs personnes à propos de cette affaire avant d’effectuer une perquisition dans la maison et de procéder aux arrestations. Les suspects, tous deux âgés dans la cinquantaine, risquent des accusations de séquestration, d’extorsion, de voies de fait et de menaces.

Il semble que les deux présumées victimes aient finalement pu quitter la maison il y a quelque temps, l’une à cause d’un problème de santé et l’autre dans des circonstances qui ne sont pas encore connues.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!