Graham Hughes Graham Hughes / La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Un autre vélo peint en blanc s’est ajouté samedi après-midi au paysage montréalais à la mémoire du cycliste Clément Bazin, mort dans une collision avec une camionnette en septembre.

Hélène Lefranc, du collectif Vélos Fantôme, espère que cette commémoration permettra de rappeler «la vulnérabilité des piétons et des cyclistes».

«L’idée, c’est de garder une trace et d’essayer de faire avancer la réflexion sur le partage de la route, mais aussi sur la nécessité d’avoir des infrastructures qui permettent qu’on soit tous plus à l’aise, plus en sécurité», fait-elle valoir, invitant les autorités municipales à songer à un réseau routier plus convivial.

La mairesse de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, Émilie Thuillier, devait prendre part à l’installation du vélo fantôme à l’intersection de la rue Lajeunesse et du boulevard Crémazie, où le sexagénaire avait été happé.

Mme Lefranc espère que les passants qui franchissent cette intersection — qu’ils soient au volant, à vélo ou à pied — auront dorénavant une pensée pour la victime, mais aussi «un regard porté sur ce qu’on ne fait pas assez pour la protection des usagers vulnérables de la route».

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!