Yves Provencher/Archives Métro

LAVAL, Qc — L’homme de Laval qui était barricadé dans sa résidence de la rue Constantin, à l’intersection de la rue Gilles, dans le secteur Fabreville s’est rendu aux policiers, vers 20h, mardi soir.

Un vaste périmètre de sécurité avait été érigé dans le secteur une bonne partie de la journée.

Plusieurs résidences à proximité de la scène avaient également été évacuées en raison de l’incident. Ces résidants ont pu rentrer à la maison en soirée, a indiqué la porte-parole de la police de Laval, Stéphanie Beshara.

Les policiers traitaient l’affaire comme s’il s’agissait d’un individu armé. Aucun coup de feu n’a été tiré et l’événement n’a fait aucun blessé.

Les autorités avaient reçu un appel vers midi «d’une tierce personne» concernant un homme souffrant de dépression et «possiblement armé», a précisé Mme Beshara.

Les motifs de l’homme étaient nébuleux; le Service de police de Laval avait rencontré sa conjointe, sans donner d’autres détails à ce sujet.

Après de nombreuses heures, l’homme s’est finalement rendu aux policiers. Il a ensuite été conduit à l’hôpital.

Par ailleurs, la Commission scolaire de Laval avait invité les parents de deux écoles situées tout juste à l’extérieur du périmètre — l’école le Petit-Prince et l’école Marc-Aurèle-Fortin — à se présenter aux écoles en question, afin d’aller chercher leur enfant en fin de journée.

Plusieurs enfants habitent à l’intérieur du périmètre et, par mesure de sécurité, les élèves en question n’avaient pas pu retourner à la maison à la fin des classes.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!