Josie Desmarais/Métro

MONTRÉAL — La Sûreté du Québec (SQ) confirme que l’homme trouvé mardi après-midi à bord d’un hélicoptère lourdement accidenté dans les Laurentides, avait déjà succombé à ses blessures.

L’identité du résident de Rouyn-Noranda âgé dans la cinquantaine n’a pas encore été confirmée.

L’hélicoptère a été découvert à Ivry-sur-le-Lac, à une dizaine de kilomètres de Sainte-Agathe-des-Monts.

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) et des enquêteurs de la SQ débuteront leur travail d’enquête plus tard mercredi.

La Sûreté du Québec a appris que le pilote avait décollé de Rouyn-Noranda, en Abititbi-Témiscamingue, lundi vers 10h30, afin de se rendre à Mirabel dans les Laurentides, où il devait se poser vers 13h. Puisqu’il n’est pas arrivé comme prévu, un ami a alerté les autorités de Nav Canada, une société responsable du contrôle sécuritaire du trafic aérien civil.

Vers midi, une communication du pilote a été enregistrée; il survolait alors la région de Mont-Laurier. Grâce à une triangulation, la police a pu établir que le dernier signal cellulaire émis par le pilote a été lancé dans la région de Saint-Adolphe-d’Howard, à une trentaine de kilomètres au nord de Mirabel.

Aucun appel de détresse n’a été envoyé, selon la SQ.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!