Darren Calabrese / La Presse Canadienne

MONTRÉAL — L’Université McGill déterminera le mois prochain si ses équipes sportives devront abandonner ou non le surnom de «Redmen», que certains jugent péjoratif pour les Premières Nations.

Le vice-recteur exécutif a indiqué vendredi dans un communiqué qu’il avait reçu le rapport d’un groupe de travail sur les pratiques de commémoration et de changement de nom de l’université.

Le rapport ne formule aucune recommandation définitive quant au nom controversé des équipes sportives masculines de McGill, mais conseille de peser le pour et le contre.

Le vice-recteur exécutif Christopher Manfredi affirme que l’administration de l’université recueillera d’autres avis dans les prochaines semaines avant de prendre une décision définitive.

Dans un référendum tenu en novembre par l’association étudiante, 79 pour cent des participants se sont prononcés en faveur d’un changement de nom. Le vote faisait suite à une campagne menée par des membres du personnel et des étudiants autochtones pour rebaptiser les «Redmen», un nom qui remonte aux années 1920.

Il est décrit par certains comme une référence aux uniformes rouges des athlètes, mais dans les années 1950, les équipes masculines et féminines ont également été surnommées les «Indiens» ou encore les«Squaws». Certaines équipes ont ensuite adopté un logo stylisé représentant un homme autochtone portant une coiffe.

«Les principes énoncés dans le rapport seront appliqués en premier lieu à la question du changement de nom de nos équipes universitaires masculines, les Redmen — une question qui a attiré une attention particulière au cours des derniers mois», a déclaré M. Manfredi.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!