La ministre fédérale du Tourisme, Mélanie Joly, entend réfléchir à la possibilité de taxer l’hébergement touristique, de type Airbnb.

«Il faut trouver un bon équilibre entre l’innovation et les divers partis, a-t-elle affirmé en marge d’un dîner-conférence à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Il y a des pénuries d’hôtels un peu partout à travers le pays. C’est certain que l’économie de partage peut arriver avec certaines solutions, mais en même temps, on doit voir les impacts sur la communauté.»

Un comité d’experts a été mis sur pied par la ministre Joly afin de réfléchir à une stratégie sur le tourisme, qui doit être présentée d’ici l’été prochain. Les anciens ministres du Québec Raymond Bachand et Liza Frulla y siègent notamment. La question de la taxation des hébergements de type Airbnb y sera, entre autres, abordée.

«Le fait que des joueurs de l’économie du partage fassent partie de notre secteur, c’est une composante dont on doit tenir compte», a indiqué Mme Joly.

La ministre espère créer 180 000 nouveaux emplois en tourisme d’ici 2030 dans tout le Canada. Elle a demandé un coup de main aux entreprises pour l’aider à atteindre cet objectif.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!