Justin Tang / La Presse Canadienne

OTTAWA — Une «déficience de conception» dans l’édifice qui abritera temporairement le Sénat canadien au cours de la prochaine décennie retardera la retransmission des débats à la chambre haute.

Le Comité permanent de la régie interne, des budgets et de l’administration du Sénat a décidé jeudi matin de reporter au 19 février les séances de la chambre haute, et de repousser la retransmission vidéo au plus tard le 1er mars.

Dans un communiqué, le comité sénatorial explique que des travaux sont en cours pour combler un vide entre la Chambre et le plafond qui cause «un niveau de bruit perturbateur qui aurait une incidence sur les délibérations et qui devait être réglé avant le retour du Sénat».

Le directeur de ce projet au ministère des Services publics, Sylvain Lepage, a expliqué jeudi que les concepteurs espéraient d’abord préserver en l’état la salle des pas perdus de l’ancienne gare, en se doutant bien que les hauts plafonds occasionneraient des problèmes de transmission du son. Les responsables ont pris certaines mesures d’atténuation, ajouté des tapis, mais après des tests, ils se sont résolus finalement à ajouter une cloison au-dessus.

Ces travaux reportent donc les séances du Sénat, qui devaient reprendre le 29 janvier, mais les comités sénatoriaux «peuvent néanmoins reprendre leurs réunions dès le 28 janvier», précise le Comité de régie interne.

Les gardiens de la tradition craignaient depuis des années que les débats ne dégénèrent si les sénateurs savent qu’ils sont filmés — même si les séances des comités du Sénat sont diffusées depuis des années.

Le Sénat et la Chambre des communes emménagent dans des lieux temporaires pour la prochaine décennie pour laisser place à des rénovations majeures planifiées depuis longtemps à l’édifice du Centre du parlement. La Chambre des communes emménagera dans un complexe érigé dans la cour intérieure de l’édifice de l’Ouest, alors que le Sénat s’installe dans l’ancienne gare Union, sur la rue Rideau.

La gare Union, construite en 1912, était menacée de démolition après la construction d’une nouvelle gare dans les années 1960, mais Ottawa a ensuite transformé l’édifice en Centre des conférences du gouvernement. Le bâtiment a été classé «bien patrimonial fédéral» en 1989.

L’édifice monumental de style Beaux-Arts, qui a été restauré, abritera pendant plusieurs années la Chambre du Sénat, trois nouvelles salles de comité ainsi que les bureaux de l’administration et le Leadership du Sénat.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!