Jacques Boissinot/La Presse canadienne Nadine Girault, ministre de la Francophonie et des Relations internationales

QUÉBEC — En mission en France et en Belgique cette semaine, la nouvelle ministre des Relations internationales, Nadine Girault, a mis la table pour un accroissement des échanges commerciaux entre le Québec et les pays européens.

La ministre était de retour jeudi d’une première mission de cinq jours à l’étranger, qui l’a conduite à Paris et à Bruxelles, pour une série de rencontres avec de nombreux interlocuteurs des milieux politiques, économiques et institutionnels.

Au cours de ces échanges, la ministre dit avoir tenu à réaffirmer la volonté du gouvernement de François Legault de renforcer les liens privilégiés existant entre le Québec et ces deux pays.

Elle a notamment insisté sur l’importance, pour le nouveau gouvernement en place au Québec, à accorder au développement des échanges économiques avec l’Europe.

Elle a souligné aussi le fait que de nouvelles occasions d’affaires vont se présenter pour les entreprises québécoises cherchant à faire des affaires en France et en Belgique, grâce à l’Accord économique et commercial global signé entre le Canada et l’Union européenne.

Dans son discours d’ouverture à l’Assemblée nationale, fin novembre, le premier ministre François Legault avait insisté pour dire qu’il entendait faire en sorte que le réseau de délégations du Québec à l’étranger stimule davantage les échanges commerciaux entre le Québec et les pays étrangers.

Parmi les personnes rencontrées par la ministre à Paris, notons les dirigeants du Cercle des dirigeants d’entreprises franco-québécois.

«Je suis enchantée du dynamisme de la relation directe et privilégiée que le Québec entretient avec la France, une relation qui sera aussi renforcée sur le plan économique», a commenté la ministre à son retour, par voie de communiqué.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!