EDMONTON – Le plus haut tribunal de l’Alberta a rejeté mercredi un appel présenté par Suncor Energy concernant son projet d’imposer des tests de dépistage de drogues et d’alcool aléatoires à ses milliers d’employés.

En octobre dernier, le Syndicat canadien des communications, de l’énergie et du papier (SCEP) avait obtenu une injonction contre les tests aléatoires et un juge avait ordonné que le litige soit réglé en arbitrage.

Suncor a porté la cause devant la Cour d’appel de l’Alberta, où deux magistrats sur trois ont décidé de la débouter.

Le syndicat soutient que ces tests aléatoires vont à l’encontre des droits de la personne alors que la société pétrolière affirme qu’il s’agit d’une question de sécurité au travail.

La Cour suprême du Canada doit se pencher sur un cas similaire impliquant le SCEP et Irving Pulp and Paper le 7 décembre.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!