Ryan Remiorz/La Presse canadienne

OTTAWA — Le nombre de demandeurs d’asile entrés au Canada de façon irrégulière a chuté en novembre, pour atteindre son niveau le plus bas depuis plus d’un an.

Les données fédérales récemment publiées montrent que 1019 migrants en situation irrégulière ont été appréhendés le mois dernier par la Gendarmerie royale du Canada à leur arrivée au pays entre deux postes frontaliers officiels.

Il s’agit d’une baisse de 375 migrants par rapport au mois précédent, et d’une tendance à la baisse qui avait commencé plus tôt cet automne. C’est aussi le nombre mensuel le plus bas depuis juin 2017.

L’afflux de migrants irréguliers au cours des deux dernières années a entraîné un arriéré de demandes d’asile à la Commission de l’immigration et du statut de réfugié. Les délais d’attente atteignent maintenant près de deux ans avant que les demandes soient seulement entendues.

La Commission a récemment créé une équipe spéciale pour les cas moins complexes, qui se concentrera sur les revendications pouvant être réglées rapidement.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!