SAINT-JEAN, T.-N.-L. – Un groupe d’avocats opposés au projet de centrale hydroélectrique de Muskrat Falls veulent que les détails de la garantie de prêt fédérale soient rendus publics.

Le premier ministre Stephen Harper a signé vendredi une garantie de prêt qui devrait permettre à Terre-Neuve et Labrador et à la Nouvelle-Écosse d’épargner plus de 1 milliard $ en coûts d’emprunt pour le projet prévu au Labrador et évalué à 7,4 milliards $.

L’appui du gouvernement fédéral est détaillé au sein d’un document garantissant un emprunt allant jusqu’à 6,3 milliards $, et ce, pour une période de 35 à 40 ans.

Le groupe d’avocats, connu sous le nom de Group 2041, affirme que la compagnie d’énergie privée Emera a jusqu’au mois de juillet 2014 pour décider si elle construira le lien maritime — un câble de transmission énergétique — prévu dans le projet.

Ces avocats s’inquiètent du fait qu’une garantie de prêt pourrait être invalidée si Emera décide de ne pas construire ce câble sous-marin de 180 km devant transporter de l’énergie de Cape Ray, dans le sud-ouest de Terre-Neuve, à Lingan, en Nouvelle-Écosse, au Cap Breton.

Le groupe désire que le document contenant les détails de la garantie de prêt soit publié immédiatement, et ses membres ajoutent que Terre-Neuve et sa première ministre, Kathy Dunderdale, peuvent encore s’engager à mener un examen approfondi du projet.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!