BERLIN – Le Canada est perçu comme étant le neuvième pays le moins corrompu de la planète, selon le bilan 2012 de l’organisme Transparency International, publié mercredi.

Il s’agit d’un meilleur score qu’en 2011, alors que le Canada se classait au 10e rang.

Le Danemark, la Finlande et la Nouvelle-Zélande partagent le sommet du classement, tandis que l’Afghanistan, la Corée du Nord et la Somalie occupent ex-aequo les trois dernières positions.

Aux prises avec d’importants problèmes financiers, la Grèce hérite quant à elle du titre peu honorable de pays considéré comme le plus corrompu de l’Union européenne. Elle glisse de 14 places pour se classer 94e, derrière des pays issus de l’Europe post-communiste comme la Roumanie et la Bulgarie.

Les États-Unis améliorent leur score et grimpent au 19e rang. Ébranlé par de nombreux scandales financiers, le pays était exclu du groupe des 20 États les mieux classés depuis 2010.

Le classement est établi à partir de données collectées par de grandes institutions internationales comme la Banque mondiale et le Forum économique mondial.

Transparency International est une organisation non gouvernementale ayant pour principale vocation la lutte contre la corruption des gouvernements mondiaux.

Basée à Berlin, en Allemagne, elle est présidée par la Canadienne Huguette Labelle depuis 2005.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!