CSQ / FRANCOIS BEAUREGARD Sonia Éthier

La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) entend suivre de près le gouvernement de François Legault  en 2019 afin qu’il respecte ses engagements électoraux.

«La Coalition Avenir Québec (CAQ) s’est dit le gouvernement des familles, a souligné mercredi la présidente de la CSQ, Sonia Éthier. Il a fait beaucoup de promesses en ce sens, donc on va être très vigilants pour voir s’il va les concrétiser.»

Bien qu’elle ait accordé qu’elle sent une volonté de changement, elle a dit tout de même avoir remarqué des contradictions dans le discours et l’application. Elle a donné l’exemple de l’uniformisation de la taxe scolaire, qui a entraîné des pertes de revenus pour Québec alors que les besoins sont criants dans le secteur public.

«On passe à l’offensive. On veut que le gouvernement prenne ses responsabilités et on exige un financement à la hauteur des besoins», a-t-elle martelé.

Des conditions de travail «inacceptables»
Pour Sonia Éthier, les conditions de travail sont à la limite de l’inacceptable dans le secteur public. C’est pourquoi la CSQ entend intensifier ses efforts en 2019 pour que ses membres retrouvent des conditions plus humaines, en plus de bénéficier de conditions salariales plus justes. Elle a aussi évoqué la précarité d’emploi qui s’accentue, selon elle, dans le secteur public.

«Il y a une absence de reconnaissance du travail. Le gouvernement doit renverser la vapeur des modèles de gestion pour que la population reçoive les soins auxquels elle a droit», a réclamé la présidente.

À ses yeux, cette lutte pour les conditions de travail de ses membres est «intimement liée aux services offerts à la population et à leur qualité.»

Le début des négociations entourant le renouvellement du contrat de travail des employés du secteur public est également prévu au cours des prochains mois. Les demandes syndicales sont pour l’instant en processus d’élaboration. «Ça aura lieu en 2019-2020. On ne connait pas encore les dates, mais dans la prochaine année, on sera plus dans l’entonnoir», a fait savoir Mme Éthier.

Parmi les autres enjeux qui préoccupent la CSQ pour l’année à venir, Mme Éthier a noté, entre autres, l’urgence environnementale et le gaspillage de fonds publics.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!